top of page

Album Review : Ghosts On Tape des Blood Red Shoes


Aujourd'hui la Zichronik d'Eric nous parle de l'album de ! Vous pouvez également écouter cet album review en podcast sur toutes les plateformes de streaming.


Le groupe


Blood Red Shoes, c’est un duo – ou plutôt une paire !

C’est Laura-Mary CARTER à la guitare et au chant.

C’est Steven ANSELL à la batterie et au chant.

Un peu le contraire des White Stripes. Mais j’arrête là le cliché parce qu’ils en ont marre de se prendre cette référence à longueur d’article et d’interview.

Même si – évidemment – on ne peut s’empêcher d’y penser. Et de songer aussi à The Kills…

Vous avez sûrement entendu Blood Red Shoes sur les ondes, depuis quelques mois… I am not you, single sorti en mise-en-bouche. Ou bien ce titre-là : MORBID FASCINATION (30 sec)



Blood Red Shoes, ce sont deux sujets britanniques originaires de Brighton, ville un peu à part, où habitent des gens bizarres, rassemblés en marge de l’Angleterre classique.

Ils ont fondé le groupe ensemble, en 2005.

Leur nom (des chaussures rouge-sang) vient de la célèbre comédienne et danseuse Ginger Rogers (partenaire de Fred Astaire) qui aurait dansé jusqu’à faire saigner ses pieds et retrouver ses chaussures blanches rougies de son sang.

Blood Red Shoes, c’est beaucoup de scènes pour se faire connaître, de nombreuses premières parties. Quelques singles. Une participation à une compil, outre-manche.

Premier album en 2008 : Box of secrets.



Eté 2008 : ils sont en première partie de Rage Against The Machine en France, au Parc de Saint-Cloud.

C’est un mélange de rock abrasif, bruyant, souvent hargneux et d’électro musclée, parfois presque indus. C’est gras - le gras, c’est la vie - mais avec des mélodies peaufinées, bien léchées, accrocheuses. Pas assez punk pour les punks, trop garage pour le public électro, ils ont finalement creusé leur propre sillon dans le paysage musical anglais.

Vous les voyez passer de festival en festival. Des concerts généreux, bourrés d’énergie, qui poussent le public jusqu’à bout de force, les pieds en sang et les oreilles en PLS.


2012 : tournée en Europe et aux States.


Puis, entre 2015 et 2019, épuisés et peut-être lassés l’un de l’autre, ils décident de faire un break. Une très longue pause, probablement salvatrice pour le duo.

Pendant cette pause, je vous propose d’écouter 4-2-7 FOUR-TWO-SEVEN (30 sec)

Un morceau qui semble partir tranquille, en percus puis qui se durcit progressivement pour finir assez déchaîné.


En 2019, ils reviennent avec un cinquième album - Get tragic. Et une tournée avec les Pixies qui passe par Paris, à l’Olympia, en octobre 2019.

Sur scène, le duo est accompagné d’une basse et de claviers.



L'album


Et, tout récemment, ce 14 janvier 2022, Blood Red Shoes sort Ghosts on tape, leur tout petit dernier.

Apparemment 13 titres. Mais 10 en réalité + 3 courtes pistes d’enchaînement, transitions musicales, nommées Segue one, Segue two et Segue 3. (prononcer Ségoué)


Quoi de neuf sur Ghosts on tape ? La recette du groupe fonctionne toujours. Pour eux, une belle énergie à jouer ensemble et, pour nous, une joie de les retrouver avec les mêmes ingrédients. Blood Red Shoes gagne ici en expérience et perd peut-être là un peu en folie.

Oui, quelques morceaux plus tranquilles, comme SUCKER ou BEGGING.

Mais sinon, les moments calmes ne sont généralement pour ces deux-là qu’une respiration - avant un autre énervement, vocal ou musical.

Sur Give up, ça secoue jusqu’à mi-morceau puis ce sont ensuite 2 minutes plus planantes. Assez déconcertantes, faut dire...

Si vous me le permettez… Mon petit coup de cœur personnel : Dig a hole. Limite pop… Surprenant.



Allez… Un dernier extrait : MURDER ME

Murder me - qui est le récent single, extrait de cette nouvelle galette.


La date de Blood Red Shoes au 106, à Rouen le 2 février, est annulée (sans aucun report communiqué). Comme tout le début de leur tournée européenne.

Le rendez-vous à Paris, à La Maroquinerie, le 21 juillet 2022, sera-t-il maintenu, reporté ou annulé ? Je n’en sais rien !

Tournée nord-américaine en tête d’affiche à venir, fin 2022… Enfin… Peut-être ! Si le Covid se calme un peu.

En attendant, écoutez Ghosts on tape !

Et allez aussi jeter une oreille sur l’album solo de Laura-Mary Carter, qui suit son chemin artistique personnel, en parallèle de Blood Red Shoes.


C’est tout pour aujourd’hui.


Capture d'écran 2024-02-14 161506.png
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio.gif
bottom of page