Lollapalooza, un Coachella à la française


Samedi s'est déroulée la première journée du festival "Lollapalooza Paris" sur l'hippodrome de Longchamps. Un événement seulement présent en France depuis 3 ans mais déjà convoité par plusieurs milliers de festivaliers. Entre paillettes, fleurs et têtes d'affiches on vous debrief "l'event" de l'été.

13h30, l'heure de départ de la troisième édition du festival itinérant dans la capitale Parisienne, des voitures sur le bord des routes et des troupes de festivaliers aux couronnes de fleurs arpentent les rues du domaine Saint-Cloud armés de leurs billets et de leurs sacs à dos aux couleurs "acidulées".

Une organisation à revoir ?

1h30 à tourner dans Paris à la recherche d'une seule affiche du festival, même au pied de l'implantation de l'événement, les seules indications semblaient être dissimulées sur des troncs d'arbres et seulement cinq membres de l'équipe Lolla sont là pour accueillir les visiteurs.

Entre problème d'accréditation et manque de communication entre prestataires et organisateurs les déboires médiatiques se sont imposés.

Comptez une demi-heure à une heure pour réussir à accéder à l'entrée du site, à moins que vous ne soyez un VIP ou un influenceur...

Une impression de virée de l'autre côté de l'Atlantique

Le Lolla serait-il un remix de l'emblématique festival Californien "Coachella" ? Ce que l'on retient c'est surtout l'amas de couronnes de fleurs, paillettes et tenues bohèmes émanant à chaque coin d'herbe (ou de sable) du site, selfie devant une reproduction réduite de la Tour Eiffel et pose devant les #LollapaloozaParis grandeur nature. Des festivaliers venus du monde entier, "J'habite à Paris depuis peu , c'est la première fois que je viens au lolla" nous confie une Américaine sur le chemin du retour, plus de la moitié des visiteurs sont étrangers et même le staff est multinational :"désolé je ne parle pas français" nous répond un vigile en anglais, au moins on peut dire que l'on voyage.

L'ambiance s'est fait attendre

Peu de "pogos" et de mouvements de foule, aucun "crowndsurfing" ou de "wall of death" sur les deux "Main stage", certains mêmes assis au milieu de la foule contrairement au public de scène éléctro qui se déchainait avec vitalité, pour le coup la chaleur n'est pas motif d'excuse avec les nombreuses averses de pluie ayant rafraîchi l'hippodrome.

La musique sauve la mise

Quatre scènes se partagent une quinzaine d'artistes du début d'après-midi jusqu'au milieu de la nuit, deux "Main stage" , une "Alternative stage" ainsi qu'une scène spéciale éléctro. Mais ce n'est pas tout, des mini-espaces de DJ sont à disposition dans le stand "Greenroom" , une scène indépendante destinée au rap/RNB ainsi que l'espace pour enfants "Kidzapalooza".

Nos coups de cœur

Twenty One Pilots ont enflammé la scène, et pas qu'au sens figuré.

Le public s'est enfin lâché lors du set de 1h30 de Josh et Tyler, dégainant leurs plus gros titres tels que "Ride", "Stresses Out" ou encore "Jumpsuit" ils ont remué Paris en quelques minutes, eh oui c'est ça l'effet Top ! Voiture qui brûle sur scène, mise en avant du staff, des paroles connues par tous...

Skip the Use, toujours aussi énergique avec une prestance scénique unique qui a fait bouger les festivaliers, même les plus réticents.

Kodaline, un peu de douceur sur le domaine St Cloud, originaire d'Irlande le groupe n'a pas hésité à chanter l'un des titres ayant forgé sa notoriété "All I want".

Jain, on ne pouvait pas terminer sans la chanteuse favorite des festivals de cette année, la chanteuse a joué les titres phares de son album "Soldier" laissant souffler un air "Africa" sur le festival ayant fait déhancher amateurs et passionnés.

Le festival continue ce soir avec une ambiance plus Indie/rock comme les deux groupes en tête d'affiche "The Strokes" et "The 1975".

Qui sommes-nous ? TST est une radio en ligne gratuite diffusant de la musique pop-rock issue de labels et d'artistes indépendants. Cliquez sur le player en haut de page pour écouter la radio. Basée à Rouen, l'équipe est entièrement bénévole.

#Rouen #paris #lollapalooza #Festival

728x90.gif
Adobe_Post_20191216_0824230.988066806801
ecouter radio en direct.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Logo Ville de Rouen
Logo Normanrock
Logo Sonothèque
Logo Alternative 76
Logo La Tête de l'Artiste

Ce service respecte le droit d’auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation expresse, toute utilisation des œuvres autres que l’écoute et/ou la visualisation dans le cadre du cercle de famille sont interdites. Contact webradio : radiotst[at]yahoo.fr

La webradio (ou radio en ligne gratuite) est basée à Rouen (76000, Normandie, France). La diffusion sur la webradio est limitée aux styles suivants : Pop-Rock Indé ou Indie. Créer avec Wix.com