• Morglaz

Live Report : Finale Hatman Programmation au Batolune


Ce samedi 28 septembre a mis un terme au feuilleton des sélections Hatman Programmation, ou presque ; si la phase des qualifications est terminée, nous allons encore suivre un peu les lauréats dans leurs aventures...

L'un des trois finalistes fera la première partie d'Eiffel ce samedi 05 octobre, l'autre ouvrira le festival Hard'n Rock 6e du nom et le troisième va mettre le feu sur la grande scène de la fête de la musique Rives-En-Seine !

Mais avant cela, revenons un peu sur cette soirée absolument folle.

C'est la crème de la crème qui s'affrontait sur la scène du Batolune, les trois groupes qui ont su convaincre leur public de les envoyer en finale. Ainsi, Mekanic Stairs, Asphalte et Doorshan se sont retrouvés à Honfleur.

La soirée se déroulait au Batolune, ici avec le groupe Asphalte

L'ordre de passage ayant été tiré au sort, c'est Mekanic Stairs, qualifié en juin dernier, qui a fait son apparition en premier. Ils avaient bossé l'intro, la mise en scène, le set était superbe. On voit la différence, que dis-je, on l'entend, entre les compos du groupe et les reprises, et leurs compos, elles sont vraiment bien je trouve. Elles ont un côté décadent, enlevé, et j'avais un autre mot pour qualifier leur style mais j'ai oublié. L'idée était de qualifier la part "imprévisible" de leurs mélodies, par lesquelles on se laissera volontiers porter.

Toujours est-il que leur chanteuse, avec son look canon, ne pouvait qu'attirer tous les regards : elle est trop belle et elle chante trop bien. Bon après évidemment sans la musique qui l'accompagne ce serait pas la même, et le guitariste est vachement bon. Et on ne peut pas oublier que chacun des musiciens sont également choristes, ce qui amène une certaine chaleur à l'ensemble... Enfin, je me comprends.

Mekanic Stairs, leadé par sa pétulante chanteuse, Céline.

Evidemment on ne boude pas les reprises distillées tout au long de leur set, avec l'incontournable "Rose Tattoo", servi par un groupe aux détails fignolés et aux mélodies finies. C'était hyper propre, franchement, voir un live de MS sur l'internet mondial, et un live en live, c'est tout et son contraire. Ca a mis l'ambiance d'entrée de jeu et le public était scotché. Moi en tout cas je l'étais.

En plus, le bassiste avec son immense sympathie a vraiment pris le temps de remercier tout le monde et ça fait toujours plaisir.

Céline, vocaliste talentueuse et accordéoniste à ses heures.

Second à se lancer devant le public (enfin deuxième, parce que second c'est quand y'a pas de troisième, bref), le groupe Asphalte, récemment revenu sous les projecteurs. Les quatre lascars ont profité de leur concert, ils sont d'abord venus pour prendre du plaisir à jouer de la musique ensemble. C'est incroyable les bonnes vibes qu'ils transmettent, quand on les voit on ne se dit pas qu'ils veulent se la jouer pro ni même qu'ils attendent forcément un max de public, on dirait qu'eux, tant qu'ils jouent ensemble, le reste importe peu.

Jason et Sam, membres d'Asphalte.

Après, ils ont quand même su rameuter du monde pour les soutenir depuis Elbeuf, ce qui est plutôt pas mal ! Leur passage sur la scène du Batolune avec un look de concert entre amis, devant un public au pied de la scène, notable parce que les autres groupes ont bénéficié d'une audience certes présente mais un peu plus timide.

Attention quand même, le quatuor d'Asphalte donnait certes l'impression d'être là sans prise de tête mais l'entrée en scène genre "on se la pète", l'uniforme de scène et le show étaient présents. Un Jason aussi à l'aise qu'un pied dans une basket a donc emmené la formation Elbeuvienne qui s'est peu à peu lâchée. Il avait promis un pogo, il est donc allé bousculer un peu le public pendant la performance, bref il était chez lui.Un succès d'autant plus étonnant qu'Asphalte, comme dit la semaine dernière, ne s'était plus produit sur scène depuis un bout de temps !

Sam, à la basse pour Asphalte.

Ceux qui n'avaient pas non plus remis les pieds sur les planches depuis longtemps, c'étaient les quatre ovnis de Doorshan, à ceci près qu'eux n'ont pas pratiqué la scène avec d'autres formations entre temps. Les Doorshan ont travaillé leurs nouvelles mélodies et l'intégration de leur nouveau chanteur dans l'ombre et le secret le plus total, avant de fièrement nous dévoiler le résultat de leur vie d'ascèses il y a de cela deux petites semaines.

Toujours aussi surprenants et captivants, les gars de Doorshan ont ça pour eux : Sembler tout à fait sages et inoffensifs hors scène, et complètement électrisés une fois leurs instruments en mains. Difficile de capturer ces agités dans mon objectif !

Nouveau chanteur et nouvelles compositions pour Doorshan.

J'ai été marquée par leurs nouvelles compos : Plus sombres que les anciennes, elles sonnent tout aussi juste dans nos oreilles. Breaking Out, je crois, est superbe. A la fois planante, émouvante, mais surpuissante, elle donne hâte que leur album sorte... Et ce sera pour début 2020 !

Visuellement, on sent que le jeu de scène n'est pas rodé et que les automatismes se cherchent encore, et le chant scandé de Mark, ou Marc, ou Marque, je ne sais pas, bref, le chant scandé souffre parfois de quelques vides qui laissent l'interprète orphelin, d'autant plus qu'il n'a ni clavier, ni guitare, ni flûte de pan ou autre didgeridoo pour s'affairer. Alors qu'on pensait qu'il profiterait de l'espace pour sauter partout, ou s'approprier davantage la scène, il n'en fut rien. Heureusement, le groupe peut s'appuyer sur des compos béton et des musiciens monstrueux. On ne refera pas les louanges de la voix de Julien, le guitariste, qu'on adore toujours autant.

Julien, artiste complet, de Doorshan.

Musicalement en tout cas, les trois groupes ont tenu la route et bien négocié les virages, mais encore une fois, il faut un podium...

Et la soirée s'annonçait riche en rebondissements.

Les décomptes, réalisés sous les yeux témoins de membres de chacune des formations en compétition, ont ainsi donné leur verdict :

Remportant la première place, et ainsi la première partie d'Eiffel, c'est ASPHALTE qui jouera le 05 octobre. Un retour incroyable et tonitruant dans le game après cinq ans d'absence !

Pour la deuxième place, pour l'ouverture du festival Hard'n Rock, MEKANIC STAIRS prend le point.

Enfin, sur la troisième marche du podium, DOORSHAN fera le show sur la grande scène de Rives en Seine pour la fête de la musique 2020 !

Oui, mais !

Il y a un mais.

Le hic, c'est que la chanteuse de Mekanic Stairs ne peut pas assurer la date du 09 novembre, aux côtés de Cachemire, Joad et The Ramines. Alors, bons joueurs, les MS ont cédé leur lot à Doorshan !

Mekanic Stairs fera donc le show le 21 juin 2020 à Rives en Seine et quelque part je suis contente parce que ça va leur aller comme un gant, je les vois trop mettre le feu sur cette scène. Leur musique est chaleureuse, leur set mêlant compos et reprises est au poil pour ce genre d'évènement et la Place d'Armes de ccx et juste THE place to be le 21 juin. En outre, Doorshan au Hard'n Rock, c'est le feu. Perso je les voyais gagner le tremplin moi ! Mais le HnR c'est un évènement qu'on adore, déjà que j'étais emballée de ouf de voir Cachemire, mais avoir Doorshan en supplément, qui étaient quand même, j'avoue, mes chouchous de cette édition 2019, ben, oui c'est l'feu.

C'est donc ainsi que se terminent les sélections Hatman Programmation 2019. Reste à aller voir les lauréats lors des différents évènements qu'ils ont remportés !

#Honfleur

728x90.gif
Adobe_Post_20191216_0824230.988066806801
ecouter radio en direct.jpg
728x90.gif

+ de services

+ de Rouen

Ce service respecte le droit d’auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation expresse, toute utilisation des œuvres autres que l’écoute et/ou la visualisation dans le cadre du cercle de famille sont interdites. Contact webradio : radiotst[at]yahoo.fr

La webradio (ou radio en ligne gratuite) est basée à Rouen (76000, Normandie, France). La diffusion sur la webradio est limitée aux styles suivants : Pop-Rock Indé ou Indie. Créer avec Wix.com