Urbanisme : La nature de retour à Rouen


Ce Mardi 8 décembre, Nicolas Mayer-Rossignol, entouré des élus en charge du dossier, ont présenté une des premières réalisations du plan de renaturation de la ville, annoncé mi-octobre.


Pour Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Maire de Rouen, Jean-Michel BEREGOVOY, Adjoint et Françoise LESCONNEC, Conseillère municipale :

« Ce plan de renaturation traduit la volonté de l’équipe municipale de répondre au dérèglement climatique. Renaturer la ville, c’est restaurer, protéger la biodiversité, maintenir et rétablir des corridors écologiques. C’est adapter la palette végétale et planter de nouveaux arbres. C’est lutter contre les îlots de chaleur et végétaliser les espaces publics. Notre ambition est claire : nous voulons porter à terme à 30% la part de surface végétalisée à Rouen. Face à l’urgence climatique, il y a urgence à agir ! Nous sommes heureux de ces premiers résultats concrets. Bravo aux équipes de la Ville pour cette mobilisation ! »


Cela passe par la végétalisation de l'espace public. Et pour végétaliser l'espace public, il faut retirer du bitume (on parle alors de "déminéralisation", en référence aux matériaux utilisés).

En l’espace d’un mois, trois interventions ont déjà eu lieu :


- Le parvis de l’auberge de jeunesse : plantation de plusieurs arbres, accompagnée de la création d'un aménagement horticole et botanique sur une surface de 16m2. Le coût est estimé à 7 200€.


- La rue de la République (partie basse) : le bitume a été extrait autour des arbres entre les rues des Augustins et Saint-Denis. Ici la présence végétale se composera d'une strate arbustive d'1,50m à 2m de haut entre les arbres et d'une strate herbacée de 30cm maximum en mode "prairie sauvage" qui tapissera les fosses. L'opération représente 12 100€. Les végétaux choisis, favorables à la biodiversité (accueillants pour la faune et la flore) et adaptés aux conditions difficiles (résistance à la sécheresse et à l'environnement urbain), doivent être implantés mi-décembre.


- L’avenue de Bretagne : Le chantier de déminéralisation, débuté le 7 décembre, prévoit ce même type de composition sur deux linéaires de 180m de chaque côté de l'avenue de Bretagne, pour 45 300€. C'est cette opération que les élus ont présenté aujourd'hui.


« Ce programme d'actions, réponse au dérèglement climatique, vise à réinstaller la nature dans la ville, partout où cela est possible. Faire de la Ville aux cents clochers la Ville aux cents jardins ! Ces premiers actes concrets seront suivis de beaucoup d’autres. » concluent Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Jean-Michel BEREGOVOY et Françoise LESCONNEC.

202101_wup_facebook_janv2021_segmentedba
202101_wup_facebook_janv2021_segmentedba
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Logo Ville de Rouen
Logo Normanrock
dock-76-logo.jpg
Logo Alternative 76
Logo La Tête de l'Artiste

+ de services

+ de TST Radio

+ de Rouen

Ce service respecte le droit d’auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation expresse, toute utilisation des œuvres autres que l’écoute et/ou la visualisation dans le cadre du cercle de famille sont interdites.

La webradio (ou radio en ligne gratuite) est basée à Rouen (76000, Normandie, France). La diffusion sur la webradio est limitée aux styles suivants : Pop-Rock Indé ou Indie. Créer avec Wix.com