Rouen et les forains : histoire d'une relation compliquée


Alors que des nouveaux blocages sont prévus ce lundi 12 octobre par les forains concernant la décision du préfet de limiter la jauge, revenons sur les 10 dernières années d'une relation plus que difficile entre Rouen et les forains.


Les prémices


En 2013, des forains avaient tentés de s'installer près du 106, en continuité de la Foire Saint-Romain. Des tensions avaient éclatées, menant à une opération escargot le 26 octobre 2013.

L'année d'après, même tensions, mais c'est la prairie Saint-Sever qui est convoitée par les forains voulant s'y installer. Ces derniers parviennent à y poser leurs bagages, mais les implantations paysagères en feront les frais.




Le déplacement de la Foire, le nœud du problème


Depuis 1983, la deuxième fête foraine de France après la foire du Trône se tenait tous les ans sur les Quais Rive-Gauche.

Cependant, en 2015, la Mairie annonce que la foire ne pourra se tenir comme habituellement. Après une première tentative en 2010 sous le mandat de Valérie Fourneyron (PS) qui avait du céder sous la pression des forains, cette fois-ci la décision est ferme.

Les raisons avancées sont celles de la sécurité, notamment après l'incendie du Pont Mathilde survenu quelques temps plus tôt, et qui avait menacé les caravanes des forains situés en dessous. Des problèmes de flux de personnes en cas d'évacuation avaient également été pointé du doigt par la Préfecture.


Le nouveau lieu est situé sur la presqu'île de Waddington, en l'occurrence l'esplanade Saint-Gervais, qui accueille les Concerts de la Région. 3 millions d'euros sont budgétés pour un faire un espace sûr et pouvant recevoir de grands événements. Cependant les forains refusent ce nouvel emplacement, soutenus par quelques élus locaux.


Le paroxysme : mardi 13 octobre 2015


Le mardi 13 octobre 2015 au matin, impossible de circuler dans Rouen. La raison ? Les camions de forains bloquent les principaux accès à la ville et des feux sont allumés, endommageant la route en plusieurs endroits. La ville est totalement paralysée.


Afin de mettre fin à cette crise, la Ville de Rouen et la Métropole rencontrent une délégation de forains. Après deux réunions, un compromis est signé entre les deux parties. La délégation soumet alors le compromis aux restes des forains qui le refuse majoritairement.

L'édition 2015 est donc annulée, et les forains repartent petit à petit. Seul le restaurant l'Ours Noir s'installera tout de même jusqu'au 10 janvier 2016.


Cet épisode laissa énormément de trace dans l'esprit des rouennais, qui ont eu le sentiment d'avoir été la victime collatérale d'un conflit entre organisateurs et autorités. Les différents blocages et autres actions font baisser peu à peu l'image positive qu'avait les rouennais vis à vis de leur foire.


Un événement malgré tout populaire


Malgré cela, chaque année de nombreuses personnes se rendent à la foire pour s'y amuser et profiter de l'ambiance. Des navettes régulières sont mises en places, facilitant ainsi le stationnement des visiteurs venus de loin.


Il n'y a plus qu'à espérer que les relations s'apaisent afin de conserver sur la Métropole rouennaise la deuxième plus grande foire de France.

728x90.gif
Adobe_Post_20191216_0824230.988066806801
ecouter radio en direct.jpg
banniere.gif

+ de services

+ de TST Radio

+ de Rouen

Conseils aux musiciens

Ecouter la radio

Nous contacter

Ce service respecte le droit d’auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation expresse, toute utilisation des œuvres autres que l’écoute et/ou la visualisation dans le cadre du cercle de famille sont interdites. Contact webradio : radiotst[at]yahoo.fr

La webradio (ou radio en ligne gratuite) est basée à Rouen (76000, Normandie, France). La diffusion sur la webradio est limitée aux styles suivants : Pop-Rock Indé ou Indie. Créer avec Wix.com