top of page
Pub format paysage-02.jpg
  • Eve Malrait

Je te donne de Jean-Jacques Goldman avec Michael Jones, un hymne pour le multiculturalisme

Je te donne, chanson sortie en 1985 dans un contexte de percée de l’extrême droite lors des élections européenne. Jean-Jacques Goldman voulait écrire l’importance du multiculturalisme dans la société.



Une rencontre

 

Jean-Jacques Goldman et Michael Jones se rencontre pour la première fois en 1979 dans le groupe Taï Phong. Puis après plusieurs années, leur complicité continua avec en 1983, Goldman qui demanda à Jones de le l’accompagner en tant que guitariste lors de sa tournée.

Jean-Jacques Goldman est né en 1951, d’une mère juive allemande et d’un père juif polonais communiste et résistant. Il intègre en 1975 le groupe de rock Taï Phong qui chante en anglais, ce qui lui fera quitter le groupe quelques années plus tard et rencontrer Michael Jones. Sa carrière solo est la partie qui lui a permis de devenir l’un des chanteurs les plus connus de sa génération. Entre 1990 et 1995, il fait partie d’un trio avec Michael Jones et Carole Fredericks, baptisé Fredericks Goldman Jones.

Michael Jones est né en 1952 d’un père gallois, qui à débarquer en Normandie en juin 1944, et d’une mère française rencontré à Caen durant la Libération. En 1966, il monte son premier groupe de rock. Il passe une audition en 1979 pour intégrer comme guitariste le groupe Taï Phong. Puis remplace au chant Jean-Jacques Goldman.

 


Une ode au multiculturalisme, un droit à la différence

 

Je te donne se trouve l’album Non homologué sorti en 1985. Elle est restée huit semaines au sommet du Top 50 et est devenue disque de platine avec plus d’un million d’exemplaires vendu.

Cette musique est écrite dans un contexte politique particulier. Tout d’abord, 1981 avait marqué l’arrivée de François Mitterrand et le PS au pouvoir. Mais les élections européennes voient la percé du Front National avec 10,85% des voies ce qui lui donne 10 sièges au Parlement.

C’est en réaction à cette montée depuis le début de la décennie, que Jean-Jacques Goldman commence à travailler sur cette musique avec son acolyte Michael Jones. En 2023, au micro d’Elodie Suigo pour Franceinfo, le chanteur franco-gallois disait :

 « Je te donne, c’est notre histoire avec Jean-Jacques Goldman. C’est l’histoire de deux mecs qui viennent de deux horizons, deux religions totalement différentes, qui arrivent à s’entendre et à avancer ensemble »


Cette chanson écrite mélange parole en anglais et en français. C’est un hymne au métissage, au multiculturalisme et à la différence. Les chanteurs considèrent le métissage comme quelques choses de bénéfiques pour la société.


« I can give you a voice, bred with rhythm and soul

The heart of a Welsh boy who’s lost his home

Put it in harmony let the words ring

Carry your thoughts in the songs we sing

Je peux te donner une voix, nourrie de rythmes et d’une âme

Le cœur d’un garçon gallois qui a perdu sa maison

Mets-le en harmonie, laisse les mots sonner

Porter tes pensées dans la chanson que nous chantons »

 

« Je te donne toutes mes différences

Tous ces défauts qui sont autant de chances

On sera jamais des « standards », des gens bien

Comme il faut

Je te donne ce que j’ai, ce que je vaux »

 


Je te donne est une musique d’appel à la tolérance, et cherchant à montrer ce qu’apporte le multiculturalisme et le métissage dans notre société. 


Continuons d’écouter Jean-Jacques Goldman sur toutes les plateformes, et retrouvez son album Non Homologué par ici

 



Comments


Pub FORMAT CARRÉ.jpg
Merci pour votre envoi !
bottom of page