top of page
  • Rédaction TST Radio

Insolite : et si vous jouiez une musique tatouée sur un cul ?


Dans le tableau intitulé Jardin des délices de Jérôme Bosch réalisé entre 1480 et 1490, on peut clairement apercevoir une partition tatouée sur l’arrière-train d’un des personnages. Une musicienne du nom de Amelia Hamrick s’est amusée à la retranscrire. On vous raconte ici la fameuse histoire de la Hieronymus Butt Music !


Un peu d’Histoire de l’art…


Situé sur le panneau droit du tryptique, la scène d’où est tiré le détail représente les enfers, où apparemment, il est plutôt commun de se faire tatouer des musiques sur le derrière. On peut y voir également d’autres personnages se faire gentiment torturés grâce à des instruments de musique (et non, ce n’est pas une classe de violon débutants).



Une fois qu’Amelia Hamrick eut fini la retranscription, Plusieurs musiciens, dont James Spalink, essayèrent de la jouer. James Spalink choisit les instruments présents sur la peinture, c’est-à-dire un luth, une harpe ainsi qu’une vielle à roue. Vous pouvez l’écouter ici :


Et si vous préférez la version chantée de Hieronymus Bosch Butt Music :



La musique transpire son époque, c’est-à-dire le XVème siècle. Elle est plutôt reposante, parfaite pour un jeu de rôle s’il y a des amateurs dans la salle. Si vous souhaitez plus de version, il vous suffit de taper « Hieronymus Bosch Butt Music » sur YouTube.


Vous souhaitez la jouer ? Pas de soucis, voici la retranscription juste pour vous. N’hésitez pas à nous envoyer vos propres versions.



Si vous souhaitez un jour voir en vrai le Jardin des Délices, sachez qu’il est visible au Musée du Prado à Madrid

コメント


banniere pub tst radio (Publication Instagram (Carré)).gif
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio basse def.jpg
bottom of page