top of page

Football : S’unir pour se maintenir au QRM


Joueurs, staff, supporters… tout le monde a son rôle à jouer dans cette fin de saison. Le Quevilly Rouen Métropole accueillera Sochaux au stade Robert Diochon, samedi à 19h. À deux jours d’un match important dans la course au maintien. Thill Cissokho et son entraineur, Fabien Mercadal se sont présentés en salle de conférence de presse.


Ensemble, ils sont déterminés à sortir de la spirale négative actuelle


Quevilly Rouen Métropole, actuel 18e de Ligue 2 lutte pour ne pas descendre. Côté Sochalien, 5e du championnat, les têtes sont tournées vers les play-offs, soit une potentielle montée en Ligue 1. Deux équipes aux objectifs littéralement opposés. Cela promet une rencontre très plaisante à suivre. L’entraineur, Fabien Mercadal ne manque pas de le souligner, « Le match sera compliqué, mais je suis persuadé qu’il le sera aussi pour Sochaux ». Les Normands pourront compter sur leur public et nul doute qu’il jouera un rôle clé. Le coach ne s’y trompe pas, « Le maintien se joue à Diochon. Nous avons 5 réceptions sur les 8 derniers matchs. À nous d’en faire une forteresse imprenable ». Il compte bien remobiliser ses joueurs avant d’entamer le sprint final. Après une défaite à Niort avant la trêve, qu’il qualifie comme sa plus grosse « déception » depuis son arrivée. Une réaction est attendue.


Mentalement, l’équipe devra être forte, « C’est mon rôle de faire que le groupe ne se disperse pas. Nous devons être tous au même endroit, au même moment. Jouer les matchs à fond. S’engager totalement ». Il insiste, « La plus belle des choses dans le sport de haut niveau, c’est de pouvoir se regarder dans les yeux à la fin du match. En étant cuit, en ayant tout donné ». Dans une période très difficile où les jaunes et rouges ont pris seulement 7 points sur 30 possibles. Nous ressentons un groupe prêt à réagir avant d’aborder les dernières rencontres du championnat. À l’heure où une âme combative fait son retour, déterminée à sauver le club de la relégation.


Un retour au meilleur des moments ?


Till Cissokho, défenseur central de 22 ans, prêté par Clermont, club de Ligue 1, fait son retour dans le groupe. Après une grosse déchirure aux quadriceps qui l’a écarté des terrains depuis le 11 décembre dernier. L’international français a connu la blessure la plus « importante » de sa jeune carrière.

Un triste épisode qu’il relativise, « J’en sors grandi ». Une façon pour lui de mieux connaitre son corps et de travailler ses faiblesses. Le staff médical craignait même de « ne pas le revoir avant la fin de la saison » explique Fabien Mercadal.

Il a par ailleurs annoncé que son joueur devrait « débuter le match » samedi. Une grande joie qu’il justifie, « C’est quelqu’un de très professionnel qui a envie de réussir. Il est vraiment focus sur le football. Nous sommes très heureux de le récupérer ». Le défenseur des jaunes et rouges partage cette émotion, et confie, « le foot m’a terriblement manqué ». Conscient de la situation difficile du groupe, il annonce, « Nous devons nous réveiller, c’est maintenant que tout va se jouer ». Cissokho parait prêt mentalement et physiquement à retrouver la compétition.

De bon augure pour le QRM et son entraineur, convaincu que son retour va faire beaucoup de bien, « C’est presque un luxe de récupérer un joueur frais à ce moment de la saison ». Un coup de boost qu’il ne semble pas négliger dans une période si importante. D’autant plus que c’est un élément intéressant puisqu’il mesure deux mètres. Rapide malgré sa taille. Efficace de la tête. Solide dans les duels. Il détient des caractéristiques appréciées par son coach. Reste à confirmer s’il retrouvera une place de titulaire dans une équipe, qui donnera tout pour décrocher le maintien à l’issue de la saison.


Le compte à rebours est lancé. Les dernières journées de championnat s’annoncent palpitantes.


Capture d'écran 2024-02-14 161506.png
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio.gif
bottom of page