top of page
  • Rédaction TST Radio

Football : Le QRM n’y arrive toujours pas


@Foot Normand

Avant ce match, l’objectif était de repartir sur une bonne dynamique pour les Normands. Ils ont finalement perdu le fil du match malgré une bonne entame. Récit de la rencontre qui opposait le Quevilly Rouen Métropole au FC Sochaux sur la pelouse du Stade Robert Diochon, ce samedi à 19h.


Une première période gâchée à quelques secondes du retour au vestiaire


Les rouges et jaunes entrent bien dans la partie. Ils sont hauts et font bien circuler le ballon. Dès la 3e minute, Stéphane Lambese prend en charge un coup-franc lointain. Le centre tendu et puissant, trouve la tête de Till Cissokho au deuxième poteau. Il use de ses deux mètres pour placer une tête vers le coin inférieur droit du but. C’est cadré mais repoussé par le gardien sochalien, Maxence Prevot. Cela aurait été la belle histoire du jour s’il avait trouvé le chemin des filets, de retour aujourd’hui après avoir été écarté des terrains pendant 3 mois. À cause d’une grosse déchirure aux quadriceps, la blessure la plus importante de sa jeune carrière. Les visiteurs commencent à mettre le pied sur le ballon, mais la possession est stérile.

Ce sont même les hommes de Fabien Mercadal qui se mettent une nouvelle fois en évidence. Le quart d’heure est dépassé depuis deux minutes, Issa Soumare accélère et arme une frappe du pied droit à l’entrée de la surface. Le portier adverse se couche bien et sort ce tir cadré, qui partait raser le poteau gauche de ses cages. Les Normands sont entreprenants, mais n’y arrivent pas.

La demi-heure passée, les Sochaliens vont se procurer leurs premières occasions. D’abord à la 32e minute, une équipe du QRM pourtant bien en place et solide défensivement va se faire peur. Une passe mal appuyée de Nathan Dekoke vers son gardien, Romain Lejeune, le met en difficulté. Pressé par l’attaquant sochalien, Tony Maurico, le portier rouennais dégage en catastrophe. Le numéro 10, Younes Kaabouni suit bien l’action. Il tente un lob qui passera au-dessus du but. Grosse frayeur pour l’équipe locale.

8 minutes plus tard, Tony Mauricio, encore lui, décroche une frappe pied gauche à l’entrée de la surface. Elle passe au-dessus de la barre transversale mais lui et ses coéquipiers, sont de plus en plus dangereux. Les joueurs du QRM ne baissent pas les bras, au contraire.

Ils poussent pour ouvrir le score avant la mi-temps, en vain. Beaucoup de centres sont à signaler, mais quasiment aucun ne trouvent preneurs.

Dans le temps additionnel de ces 45 premières minutes, les Normands obtiennent un corner. Il sera repoussé par la défense des Lionceaux. La contre-attaque ne tarde pas à être enclenchée. Ils s’engouffrent dans la brèche sur le flanc gauche. Le repli ne se fait pas assez vite et le coup est bien joué. Steve Ambri décale Tony Mauricio qui du pied gauche, remporte son duel avec le portier adverse.

Après avoir réalisé une première période sérieuse, les locaux retournent aux vestiaires frustrés. Ils se retrouvent menés au score, (0-1).


Après la pause, les rouges et jaunes n’y sont plus


Le match est très fermé en ce début de seconde mi-temps. Peu de choses sont à se mettre sous la dent. En témoigne à une minute de l’heure de jeu, une frappe pleine de désespoir du numéro 6 rouennais, Alassane Diaby, qui passe largement au-dessus.

Malgré cela, bon mouvement amorcé par Garland Gbellé, en jambe dans cette partie. Il décale côté gauche Nathan Dekoke qui centre et trouve Diaby au deuxième poteau. Il manque sa reprise de volée en première intention. Le ballon s’envole. Derrière, c’est la punition.

Le milieu de terrain sochalien, Rassoul Ndiaye lance dans la profondeur Steve Ambri. Il se présente face au gardien et du pied gauche, envoie sa frappe au fonds des filets. Les visiteurs mènent désormais (0-2). Après cela, les Normands sont sonnés.

La frustration prend le dessus. Les attitudes en disent long. Duckens Nazon remplacé à la 61e minute, ne rejoint même pas le banc de touche et rentre directement au vestiaire. Le match devient haché. Yassine Bahassa et Kalidou Sidibé récoltent deux cartons jaunes en l’espace de trois minutes.

L’entraineur, Fabien Mercadal explique même après la rencontre, « Ce sont les 15 dernières minutes d’une équipe qui a perdu ». Son équipe est complètement coupée en deux dans cette fin de match. Les Lionceaux profitent de ces largesses défensives pour tenter d’inscrire un troisième but. Ils n’y parviendront pas.

Dans le temps additionnel de la rencontre, l’élément le plus intéressant de la soirée du côté de Quevilly-Rouen, Gbellé tentera une volée à l’entrée de la surface, à la suite d’un corner repoussé par la défense sochalienne. Au-dessus, mais il y a tout de même de la conviction dans ce geste, ce qui aura cruellement manqué lors de cette seconde mi-temps.

Le FC Sochaux gagne (0-2) et repart de Normandie avec les trois points. Les locaux rentrent au vestiaire sous les sifflets.

Le FCSM conforte sa cinquième place et revient à deux points du deuxième de Ligue 2 BKT. De son côté, le QRM stagne à la 18e place.


Match très important dans la lutte pour le maintien la semaine prochaine. Les hommes de Fabien Mercadal, accueilleront un concurrent direct, Rodez, 16e du championnat. Rendez-vous samedi 9 avril à 19h, au Stade Robert Diochon.



Comments


auq en scene 2024.jpg
Merci pour votre envoi !
banniere auq en scene.jpg
bottom of page