top of page

DOGS pour toujours !

Dernière mise à jour : 24 déc. 2021

Cette chronique concernera autant DOGS - groupe mythique de Rouen, de Normandie, de l’hexagone - que la fameuse bible qui leur est consacrée :


TOO MUCH CLASSDOGS, l’histoire.


Publiée chez La Belle Saison Editions, en 2013.


Ecrite et luxueusement documentée (témoignages, coupures de presse, tickets de concert, affiches, …) par Catherine Laboubée.


Bah oui… Qui pouvait être la mieux placée et la plus légitime pour raconter la vie et forger la Légende de ce groupe si particulier ?


Catherine est la petite sœur des DOGS, celle de Dominique Laboubée - le personnage principal, le centre de gravité de cette épopée. Et tout TOO MUCH CLASS se lit comme un feuilleton qui raconte une bande, une famille, une aventure, une carrière - que le lecteur peut découvrir même s’il n’est pas fan de DOGS, de rock ou de Rouen.


Rien à voir cependant avec les Kardachiant ou avec les Osbourne… Ça vole bien plus haut ! Il s’agit ici de la Laboubée connection


Dogs… On dirait un groupe échappé des 60’s. On a parlé de Punk dans l’esprit. On les a qualifiés de garage band. C’est surtout du Rock, avec toute la finesse de son leader, l’élégance jouant de la guitare. C’est un chant anglais avec un accent so frenchy.


Les débuts


A Saint-Valery-en-Caux (76), sur la côte normande, Dominique Laboubée et Michel Gross [dit Mimi] se connaissent depuis qu’ils sont gamins. Ils passent leur temps ensemble, chaque été et pendant les vacances.


Débuts des années 70, adolescence, musique entre potes… Un embryon de groupe se forme.

  • Dominique commence à gratouiller six cordes et à donner de la voix.

  • François (Zox) est à la basse.

  • Mimi prendra naturellement les baguettes pour compléter la bande, qui répète à St-Valery ou dans la cave des Laboubée à Rouen.

  • Paul Péchenart, gratteux parisien qui joue bien et vite, les rejoint.


Ils répètent puis se produisent dans la MJC du coin : des Classiques du rock’n’roll (Gene Vincent, Eddie Cochran, Buddy Holly, …), des reprises des New-York Dolls, des Kinks, des Stooges et puis les premières compositions de Dominique.


Premier vrai concert au casino de Veulettes, en août 1973. Le nom DOGS est né, peut-être un peu grâce à I wanna be your dog du père Iggy.



BONSOIR, ON EST LES DOGS et ON VIENT DE ROUEN !


Golf Drouot en mai puis novembre 1974 : participation aux tremplins pour amateurs et semi-pros qui souhaitent se faire remarquer, en proposant 1 ou 2 titres.

Des morceaux courts, balancés dans l’urgence… A l’essentiel ! Pas de temps à perdre !


En 1975 : plusieurs premières parties de Little Bob Story. Jusqu’au concert à l’Elysée Montmartre de janvier 1976.


Zox et Paul quittent DOGS. Dominique et Michel embauchent Hugues, bassiste débutant mais motivé.


En août 1977, DOGS participent au célèbre Festival punk de Mont-de-Marsan, sans avoir encore enregistré un seul disque.


Solide lien avec Lionel Herrmani, disquaire rouennais qui tient Mélodies Massacre, boutique de la Rue Massacre (petite artère où vous pouvez maintenant admirer le portrait de Dominique Laboubée, réalisé par Jef Aérosol).


Janvier 1978 : chez Lionel Herrmani, enregistrement du premier 45t. (3 titres) qui sera distribué par Skydog.


Charlie was a good boy + Nineteen

+ No way.









Juin 1978 : le maxi-45tours (5 titres) Go where you want to go



Signature chez Philips / Phonogram.


1979… 1er album :



DIFFERENT




Photo de la pochette signée JB Mondino.









Fin 1980… 2ème album :



WALKING SHADOWS



Violent et carré. Photo de la pochette en noir & blanc, signée Bruno Le Trividic.


Le trio sur un pont de Rouen, il me semble.






Signature chez CBS / Epic.


1982… Lionel n’est plus de l’aventure.


Antoine (futur Tony Truant) rejoint le trio avec sa guitare. DOGS redevient un quatuor !












Enregistrement à Londres avec Tony Platt de TOO MUCH CLASS FOR THE NEIGHBOURHOOD


Riffs qui tombent drus, titres qui tournent bien… Un sommet !





1983… Vic Maile au volant, banlieue de Londres :




LEGENDARY LOVERS



Encore un cran au-dessus !


Dense, agressif et voluptueux.










1985… Enregistrement au Pays de Galles, aux studios Rockfield, dans les conditions du live.


Avec Marc Zermati aux manettes :


SHOUT


Arrangements plus dépouillés.


Plus brutal !




Tournées hors de France.



1986… Retour à London :



MORE, MORE, MORE




Claviers, davantage de chœurs, accordéon, banjo indien.


Plus plus plus varié, quoi…







Participation des DOGS à l’album de Gilles Tandy : La colère monte.


Retour express de Paul Péchenart à la guitare. Ça bouge sévère dans la formation…


Départ de Hugues. Remplacé finalement en 1987 par Christian Rosset.


Arrivée de François Godefroy aux claviers et choeurs.


Arrivée de Philippe Almosnino (futur Wampas, tout comme Antoine) à la gratte.



1989… Au Studio Mix-it, à Paris :



A MILLION WAYS OF KILLING TIME



Difficile. Laborieux, même. DOGS, lâchés par les majors.

Album distribué par New Rose.






Départ de Mimi, remplacé par Bruno Lefaivre - second et ultime batteur de DOGS.


Collaboration de Dominique avec Louise Féron. Deux 45t. en 1988/1989 : Tomber sous le charme et Ni avec toi ni sans toi. Jusqu’au 33t. L’ivresse des profondeurs en 1991, avec John Cale mais surtout Dominique Laboubée à la réalisation !


Antoine s’en va en 1992.


François Godefroy part aussi.


Retour en trio : Dominique + Bruno + Christian.



THREE IS A CROWD



Enregistré au Studio de la Seine, à Paris.



Avec Marc Zermati pour Skydog.







1996 : retour en quatuor avec l’arrivée de Laurent Ciron à la guitare.



En 1998 :




4 OF A KIND










Et sa suite, sortie en 1999 :



A DIFFERENT KIND






Enregistré principalement lors des sessions de 98.






En 2001… Le fabuleux double-album live :



SHORT, FAST & TIGHT


Enregistré à Guingamp en 1997, à Grenoble en 1999 et à Rouen (au Bateau Ivre) en octobre 2000.









Et puis le mercredi 9 octobre 2002, au milieu de quelques dates aux Etats-Unis, dans un hôpital du Massachussetts, très loin de Rouen, Dominique Laboubée meurt d’un cancer foudroyant, d’une tumeur invasive.


Immense tristesse. Fin de l’histoire. Début de la Légende.


Dominique est enterré à Rouen, le 22 octobre 2002. Il avait 45 ans.


Michel - Mimi - Gross nous a quittés lui aussi, lundi 22 janvier 2018.



L’étoile DOGS brille toujours. Voyez son éclat et écoutez donc son écho !





Eric - TST Radio

ZiChronik



Capture d'écran 2024-02-14 161506.png
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio.gif