top of page

Devenir Idol de Kpop : un chemin complexe dans une industrie peu reconnaissante

Dernière mise à jour : 14 févr. 2023


La Kpop est devenue aujourd’hui un phénomène international, mais quels sont les secrets de cette industrie ? Comment devenir une Kpop Idol ? Nous allons donc voir dans cet article les dessous de la musique sud coréenne en nous intéressant au traitement des artistes dans cette industrie aujourd’hui si connue et parfois même convoitée.

Les différents termes à connaître et à comprendre


Kpop ou Korean Pop: C’est un style musical né en Corée du Sud et qui s’est peu à peu internationalisé jusqu’à devenir un phénomène mondial. Il peut cependant mélanger différents genres musicaux comme le rap. Les groupes disposent d’ailleurs souvent d’un rappeur attitré même si tous les membres peuvent s’essayer à ce type d’exercice. On peut citer comme exemples les plus connus Lisa des Blackpink ou RM du groupe BTS.

Trainee : C’est le nom que l’on donne aux jeunes hommes et aux jeunes femmes en formation afin de devenir Idol

Idol : C’est le terme utilisé afin de parler des artistes de Kpop, une fois leur formation terminée



Comment devenir Kpop Idol ?


En Corée du Sud, le parcours afin de devenir Idol est parfois très compliqué et l’industrie de la Kpop peut se montrer très dure avec les artistes selon la maison de disque pour laquelle iels travaillent. Tout d’abord, les jeunes souhaitant devenir Idol doivent donc passer une audition en chant et en danse afin de pouvoir évaluer leur niveau. On dénombre alors des milliers de personnes qui auditionnent chaque années pour seulement une vingtaines de choisi.e.s à la fin. Ces 20 personnes, chanceuses, deviennent alors trainees dans l’agence qui les a recrutés.

Cette phase constitue donc la formation des artistes qui doivent travailler sans relâche que ce soit en chant ou en danse mais aussi en anglais et en acting. En effet, c’est un rythme très soutenu qui est imposé aux nouvelles recrues avec peu de temps pour se reposer et même parfois un régime alimentaire stricte afin de correspondre à un poids prédéfini par l’agence, souvent bas (47 kilos maximum pour les femmes) ce qui rend alors les artistes maigres voire en mauvaise santé avec toute l’énergie qu’ils doivent dépenser en répétitions et en entraînement. Ce régime intense amène parfois les artistes à faire des malaises à cause de l’épuisement. Cette formation peut alors durer de 2 à 4 ans et ce, jusqu’à ce que l’agence décide de former un nouveau groupe Kpop dont le nombre de membres peut varier.

Pendant cette période, les trainees signent un contrat allant de 4 à 15 ans selon le type de contrat qui fait en sorte que la recrue appartienne totalement à l’agence. Dans beaucoup de cas, on parle de « Slave Contract », autrement dit « contrat d’esclave » car les trainees sont soumis.e.s aux volontés de l’agence. Iels n’ont pas le choix de leur lieu d’habitation, iels ont peu voir pas de contact avec l’extérieur et doivent demander des permissions spéciales afin de voir leurs proches, iels n’ont pas le choix des personnes avec qui iels doivent sortir, la plupart du temps, iels ne peuvent même pas être en couple.

De plus, jusqu’à il y a peu, les artistes confirmés n’avaient pas le droit à leurs propres réseaux sociaux notamment chez BigHit Entertainment qui ont autorisé seulement fin 2021 au groupe BTS à pouvoir bénéficier de leur propre compte Instagram. Cependant, on peut noter que ce n’est pas dans les clauses de toutes les agences car chez YG Entertainment, cela fait depuis des années déjà que les membres du groupe Blackpink disposent de leur propre compte Instagram.




Les Idols une fois formé.e.s et intégré.e.s dans un groupe, ne sont pas pour autant payé.e.s pour ce qu’iels font dès le début. En effet, à part quelques agences, la majorité fonctionnent sur un principe de « remboursement des frais de formation ». Ce principe repose alors sur le fait que les artistes ne vont pas recevoir d’argent car tout va aller dans les caisses de l’agence, sous prétexte qu’ils ont dû payer les frais de logement, de nourriture, de maquillage, d’habillage et même de matériel durant les cours donnés aux trainees, sans oublier les frais de chirurgie esthétique par laquelle les Idols sont presque tous obligés de passer pour correspondre aux standards de beauté de l’industrie, d’où le cliché des Idols de Kpop qui se ressemblent tous. Cela arrive donc que les Idols ne reçoivent pas d’argent pendant des années car ils ont été trainees durant une période importante. De plus, l’agence ce doit de faire du bénéfice, ce qui recule encore plus la période où les artistes seront enfin payés.

L’industrie de la Kpop constitue un monde extrêmement difficile et peu accessible malgré les nombreuses auditions organisées tout au long de l’année dans toutes les agences. De plus, malgré que les Idols soient tout aussi talentueux les uns que les autres, on se rend donc compte que mener à bien leur passion est rendu très difficile non pas par leur travail mais par les clauses de contrat imposées par l’agence qui les recrute.


Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous conseillons la lecture de L'énigme K-Pop : histoire inexplorée d'un phénomène mondial

Capture d'écran 2024-02-14 161506.png
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio.gif
bottom of page