4 erreurs communes que font les artistes indépendants

Mis à jour : 29 déc. 2019


Progresser dans le monde de la musique est un parcours semé d'embûches. Nous sommes donc allé à la pêche aux bons conseils et voici que ce que nous avons amasser.

Erreur n°1 : Penser qu'un groupe n'est pas une entreprise

Un groupe de musique n'est pas une entreprise du point de vue juridique, mais doit être gérée comme telle. En effet, pour décrocher une date par exemple, vous devrez faire jouer vos relations, prouver que vous êtes plus susceptibles de faire plus d'entrée qu'un autre groupe,... C'est un peu cynique, mais c'est malheureusement vrai...

Gérer son groupe comme une entreprise implique également la notion d'investissement, autant financier que moral. Vous allez devoir payer, ou du moins avancer de l'argent pour faire faire des CDs, du merchandising...

Vous devrez également consacrer du temps à cette gestion, en plus de vos temps de répétition et de composition.

Néanmoins, cela ne veut pas dire qu'il faille tomber dans la création de musique commerciale ou qui ne vous ressemble pas...

Erreur n°2 : Ne pas (toujours) retirer de l'argent de ses concerts

Chaque groupe ou artiste doit (et c'est son droit) négocier un cachet à chaque de ses prestations, quelque soit sa notoriété. Il est parfois délicat de demander un cachet, notamment lorsque l'on joue pour une bonne cause (pour une association par exemple). Dans ce cas, pensez au merchandising !

C'est un excellent moyen de retirer de l'argent d'un concert ou d'une prestation, surtout lorsque cette dernière attire beaucoup de monde ! Il vous faudra investir de l'argent pour l'acquérir, mais peut très vite devenir rentable à condition que vos articles soient sympas, et que vous ayez le public pour l'acheter.

L'argent récolté pourra servir à boire des coups, euh pardon, à investir dans du matériel neuf, dans du merchandising, ou épargner pour faire presser un CD.

Erreur n°3 : N'écouter que des musiciens

N'hésitez pas à faire jouer votre réseau et à demander conseil auprès des gens qui ont les compétences pour vous répondre, notamment pour toutes les questions en rapport avec la gestion de votre projet.

Erreur n°4 : Vouloir signer chez un label tout de suite

Beaucoup de groupes pensent qu'il faut signer chez un label pour atteindre ses objectifs (notoriété, professionnalisation, projet artistique...).

Les labels s'intéressent surtout aux groupes ayant fait leurs preuves, et qui ont acquis une petite notoriété.

Construisez votre projet, faites le se développer, et les labels viendront à vous.

Nous ne possédons pas la science infuse, et nous savons que ces conseils vont peut-être vous sembler farfelus ou bien anecdotique, mais rappelez-vous que vous êtes la base, vous êtes ceux qui créent !

Cet article nous a été inspiré par celui-ci (en anglais).

#Marketingmusical

728x90.gif
Adobe_Post_20191216_0824230.988066806801
ecouter radio en direct.jpg
banniere.gif

+ de services

+ de TST Radio

+ de Rouen

Conseils aux musiciens

Ecouter la radio

Nous contacter

Ce service respecte le droit d’auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation expresse, toute utilisation des œuvres autres que l’écoute et/ou la visualisation dans le cadre du cercle de famille sont interdites. Contact webradio : radiotst[at]yahoo.fr

La webradio (ou radio en ligne gratuite) est basée à Rouen (76000, Normandie, France). La diffusion sur la webradio est limitée aux styles suivants : Pop-Rock Indé ou Indie. Créer avec Wix.com