Comment faire durer un groupe ?

Mis à jour : janv. 6


Monter un projet musical c'est bien, mais encore faut-il qu'il dure dans le temps. TST Radio, aidé par quelques-uns d'entre vous, s'est attelé à la lourde tâche de répertorier tous les bons conseils...

1 - Choisissez les bonnes personnes : C'est tout bête, mais autant miser sur les bons chevaux dès le début. La relation de confiance doit se sentir dès le début. Ce n'est pas pour rien que l'on parle souvent de "rencontre" artistique.

2 - Attention aux histoires d'amour : transition parfaite avec le point précédent, si l'harmonie est parfaite, ce n'est pas non plus une raison pour forniquer ensemble !

Plus sérieusement, les couples dans les groupes sont souvent les raisons d'une séparation. Dans le cadre d'un duo, c'est différent, la fusion peut amener à de très belles choses, notamment grâce à une compréhension mutuelle. Cependant, la séparation du couple signifie toujours la fin du projet musical... (et le début des emmerdes pour les droits)

3 - Répétez régulièrement et bien : les répétitions sont le ciment du groupe, c'est le moment où tous les membres se retrouvent pour jouer de la musique. Même si le moment est souvent convivial, ce n'est pas une raison pour que ça vire à la beuverie à chaque fois, ce qui amènera les tensions.

De même, on évite d'amener les copines/copains, comme ça, aucune chance qu'il y ai des histoires de fesses.

Définissez un rythme de répétition (1 fois/ semaine par exemple) et tenez vous y !

4 - Soyez tous d'accord sur le projet : assurez vous que tous les membres aient compris et soient en adéquation avec le projet de base. Cela évitera les incompréhensions, et les départs liés à des personnes qui ne se retrouvent plus dans le groupe.

5 - Ayez des buts : répéter, c'est bien, mais autant avoir des choses derrières. Se fixer des objectifs aident le groupe à se concentrer sur un but commun, autour duquel il pourra échanger.

Cela peut passer par la création d'un album (qui rend concret la collaboration du groupe), la participation à un tremplin, un gros concert...

6 - Acceptez les tensions ponctuelles : oui parfois, il y aura des petits accrochages, mais c'est souvent comme ça que les projets avancent. Soyez tolérant, diplomate, et démêlez ce qui ne va pas. Si c'est à cause d'une histoire de fesse, on vous avait prévenu !

7 - Acceptez les changements de personnes : il peut arriver qu'un des membres doivent partir à cause du boulot, ou parce qu'il décide d’arrêter la musique. Il y a mille raison pour qu'une des personne parte, mais ce n'est pas une raison de remettre tout le projet en question. Prenez-en acte, et essayez de trouver (ou non) un remplaçant. Gardez en tête que si remplaçant il y a, il sera forcément différent, avec d'autres qualités et d'autres défauts.

Cependant, si vraiment cette personne était centrale, stopper le projet avant qu'il ne meurt tout seul en créant de la frustration chez les membres restants

8 - Faites autre chose : Il est tout à fait possible pour un groupe de faire des choses ensembles en dehors des répèt' (rien à voir avec le 2 - ...). C'est à ce moment que vous pourrez boire, avec modération, bien entendu. Ce genre de sortie va renforcer la cohésion du groupe.

Merci à Jeed, Hervé, Anthony, JP et Arno de nous avoir partagé leur expérience.

Pour voir les autres articles-conseils, cliquez sur le bouton "Conseil Musique"


728x90.gif
Adobe_Post_20191216_0824230.988066806801
ecouter radio en direct.jpg