Live Report : Doorshan, Helium et Stinky Hammers au CT

18/09/2019

Ecrit par :

Ce samedi nous écrivions une nouvelle page de l'histoire des sélections Hatman Programmation au CT d'Elbeuf en compagnie de trois groupes, DOORSHAN, STINKY HAMMERS et HELIUM.

Et c'était vraiment le kiff ultime de se dire que Doorshan revenait enfin sur scène après un an d'abstinence ! La dernière fois qu'ils se produisaient, c'était le 21 Juillet 18 au Rock In Maulèv... Pour ceux qui ne connaissent pas la formation, Doorshan c'est un rock-pop-électro complètement dopé à l'énergie solaire (parce que dans une démarche éco-responsable je n'emploie plus le terme "pile électrique" ou équivalent..).

 

Alors voilà, on a rencontré l'élu, celui qui délivrera la galaxie des Siths, non attendez, j'me plante de truc là... On a rencontré l'élu, celui qui permettra à Doorshan de faire un retour en puissance sur le devant de la scène pour nous épater avec ses compos flamboyantes, un nouvel espoir lorsqu'au départ de Romain, l'ancien chanteur, nous croyions que l'aventure allait s'arrêter !

On nous a servi un petit mélange, avec un répertoire qui n'était pas sans rappeler les années précédentes, c'est bien, comme ça, on reconnaissait les sons et on s'sentait plus... Concernés, plus touchés par leur prestation.

 

 Doorshan, ici représenté par son guitariste.

 

 

Ready to rumble, puis l'incroyable White Noise (ma préférée cela va sans dire), il n'y a pas que du vieux, il y a aussi du neuf : Déjà, le fameux nouveau chanteur. Cela ne veut pas dire que les trois anciens musiciens sont vieux hein. Je vous vois venir.

Anyway, Un nouveau chanteur qui a un profil similaire au précédent, sans en être la copie conforme. C'est ce qu'on voulait de toute façon... Quand le groupe Miss America a remplacé sa Lola par Mathilde (oui ben chacun ses références hein !), on était trop deg', mais on a vite adopté Mathilde parce qu'elle a amené sa personnalité, elle n'a pas tenté de devenir une Lola bis. C'est ce qu'on espère et a pu entrevoir avec ce nouveau chanteur : Il ne saute pas partout et a un accent un poil plus british, il n'a pas (encore) le costard-cravate et surtout, ce n'est pas lui le claviériste, puisque là tâche revient désormais au guitariste, Julien, mais pour combien de temps..?

N'empêche... On a assisté au tout premier concert de la version 2.0 de Doorshan et c'était LE FEU !!!  Les promesses sont tenues.

 

 Doorshan au complet, avec son tant attendu nouveau chanteur.

 

A leur suite, les Stinky Hammers, venus de Dieppe pour l'occasion, ont réchauffé le CT de leurs riffs aux accents blues, en balançant direct un bon O'Brother, histoire de ne pas nous laisser le temps de nous éclipser. Quand on entend cette intro, on est obligé de rester !

 

Et j'me suis perdue dans les accords, en plus les gars ils ont joué un morceau hyper canon qui s'appelle Farewell, donc j'étais genre, "woa, c'est beau n'empêche, d'entendre les mesures créées de toutes pièces par un groupe du coin, de s'dire, punaise, ils y ont passé du temps, ils y ont laissé leur imagination et leur inspiration, et in-fine ils vont nous présenter le fruit de cette inspiration à nous, privilégiés que nous sommes et le tout ensemble, bah, ça fait un morceau super beau !"

 

Stinky Hammers

 

Ouais j'idéalise tellement alors qu'en vrai à tous les coups y'en a un qui a tout fait tout seul et les autres ont dit "ok", après ils ont essayé de répéter ensemble ils se sont tapé dessus, le batteur a fini par jeter l'éponge et en fait ils jouent juste une reprise d'un morceau oublié de tous en nous faisant croire que c'est d'eux.

 

Non j'plaisante.

 

Ca avait vraiment quelque chose d'émouvant, même s'ils se sont moqués de moi quand je leur ai dit. Enfin on n'a pas fait que verser des larmes, on s'est amusé, on a tapé dans nos mains et on a chanté "Whiskey Road is the only road I know !" Encore une fois avec ce groupe, on s'fait avoir, on se fait happer sans prévenir dans leur musique et ça devient récurrent avec eux, franchement, c'est limite dangereux.

 

Sans transition, on passe à Helium, qui clotu... clo... Qui devait clore la soirée.

 

Helium est une invitation à la danse et donne l'impression qu'on est encore un peu en vacances. Bon j'ai fait chou blanc j'avais dit a ma pote présente pour l'occasion que l'intro de leur morceau Travel Lights était vraiment géniale et que pour entamer le concert ça l'ferait trop, mais ils l'ont jouée à la toute fin du coup j'étais pas crédible.

 

 Le guitariste d'Helium, Yohann

 

En tout cas le set était agréable et Evy, au chant, a fait impression, comme toujours : Sa capacité a chanter quasiment en même temps qu'elle joue de la flûte traversière est vraiment remarquable, mais ce qui a fait la différence par rapport à la première fois que je les ai vus, c'est Alexis à la batterie, qui a assuré. Lors de leur passage à l'Eden Rock, auquel j'avais assisté avec une amie, on n'était pas super convaincues mais là, c'était le boss et j'valide, le gars a trop pris la confiance ! 

 

Mais je crois que si elle le pouvait, la chanteuse ferait tous les instruments toute seule : Elle chantonne même les mélodies (hors micro) des guitares, totalement a fond dedans. On a exploré plusieurs facettes de leur production musicale, avec même un "Je cours" en acoustique (mais acoustique qui défonce), bref, Hélium était le groupe parfait pour finir la soirée. On apprécie la touche d'humour apportée entre deux morceaux également !

 

D'ailleurs, j'aimerais saluer tous les guitaristes-chanteurs, parce que moi déjà jouer de la guitare, même sans chanter je sais pas faire, alors imaginer faire les deux en même temps...

Mais voilà... There can be only one !

 

Eh oui, il ne peut y avoir qu'un seul qualifié pour la suite de la compétition et c'est Doorshan qui remporte sa place en finale, grâce aux votes du public ! Le groupe rejoint Mekanic Stairs, qualifié lors de la première soirée à l'Eden Rock en juin, et vous donne rendez-vous le 28 septembre (effectivement, ça va venir vite) au Batolune à Honfleur.

 

Avant cela, il reste une soirée qualificative, le 21 septembre, à nouveau au CT d'Elbeuf, laquelle verra s'affronter Horpailleur, Sunev & The Applebusters et Asphalte. Pourquoi qu'on vote, d'ailleurs, et qu'on va voter encore en finale ?Pour propulser un groupe en 1ere partie d'Eiffel à l'Arcade le 05 octobre prochain. Le deuxième lauréat de la finale remportera l'ouverture du festival Hard'n Rock à l'Arcade également, mis en place par l'association Hatman Programmation, tandis que le troisième ouvrira la fête de la musique de Rives en Seine sur la Place d'Armes (c'qui n'est vraiment pas dégueu.).

Tags:

Please reload

Posts à l'affiche

la MAJ de la Prog' : Novembre 2019

November 15, 2019

1/10
Please reload

Inscrivez-vous à notre newsletter ! 
Please reload

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Icône sociale YouTube
RSS Feed

Ce service respecte le droit d’auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation expresse, toute utilisation des œuvres autres que l’écoute et/ou la visualisation dans le cadre du cercle de famille sont interdites. Contact webradio : radiotst[at]yahoo.fr

La webradio (ou radio en ligne gratuite) est basée à Rouen (76000, Normandie, France). La diffusion sur la webradio est limitée aux styles suivants : Pop-Rock Indé ou Indie. Créer avec Wix.com