top of page

Une nouvelle salle de concert pour le Kalif à Rouen avec Animal Triste en inauguration


Quand Gildas m’a demandé si je voulais venir voir la nouvelle salle de concert et qu’en plus Animal Triste était de la partie, c’est évident que j’ai bloqué mon samedi soir pour aller les applaudir.


Pour rappel des faits, le Kalif a arrêté ses concerts pendant la période du Covid et ne les reprends que maintenant et pour cause, ils ont fait des travaux d’acoustique et vraiment on est très bien, les vieilles personnes comme moi pourront compter sur un nouveau lieu tout neuf pour écouter de la musique de qualité avec tout le confort que l’on mérite.

Le groupe défend avec toute son énergie son nouvel album

J’entends dans le public que la température est caniculaire puisqu’en effet le groupe Animal Triste nous envoie toute son énergie et c’est peu dire car ils doivent défendre leur album Night of the loving Dead sorti en 2022. Le Super Band Normand réunit Yannick Marais (chant) Sébastien Miel (guitare), Mathieu Pigné (batterie), Fabien Senay (guitare), Darko (clavier guitare) et enfin Cédric Kerbache à la basse. Oui c’est pas moins de 3 guitares qu’il faut pour faire régner en maître le Noise des fans de BRMC.

Machine love est la chanson choisie pour l’intro, elle donne la couleur de la soirée, noir … et un sentiment : qu’on va souffrir.


La soirée s'enchaîne et tout se passe terriblement bien


La setlist permet parfois de souffler avec des titres comme Afterlife, il faut bien quelques berceuses pour ne pas crouler sous les riffs des Gibsons et Fender.


Yannick nous confie que la chanson Tell Me How Bad I Am a reçu un don pour la participation du très grand musicien Peter Hayes du groupe Black Rebel Motorcycle Club et ça se ressent évidemment, je vous laisse aller écouter, l’album est évidemment disponible sur toutes les plateformes de streaming.


Nous arrivons sur je pense, ma chanson préféré du set, car elle a une histoire, elle a été composé par les jumeaux maléfiques, il s’agît de E.V.I.L qui m’a foutu une sacrée tarte tant l’énergie des guitaristes étaient endiablé.



Le set est rondement mené et généreux, puisque nous avons le droit à 3 chansons pour le rappel, qui a dit que les Rouennais étaient froids ? Il suffit juste de nous donner la chaleur dont on mérite.

Résumé : Merci


@Fabien Pastor


Capture d'écran 2024-02-14 161506.png
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio.gif
bottom of page