top of page

Normandie a enflammé la Maroquinerie !

Quel retour ! Après deux concerts annulés, le groupe de rock tout droit venu de suède a affiché complet samedi 10 février, 24h après la sortie de leur nouvel album Dopamine !



Photo : Coline Lefèvre

C’est ce qu’on appelle faire sensation ! Le trio suédois se fait de plus en plus une place en France ! Formé en 2013, le groupe de rock alternatif Normandie est originaire d'Örebro, non loin de Stockholm et Oslo. En plus de porter le nom de notre région, le groupe se hisse largement dans les répertoires des adeptes du punk-rock, rock alternatif ! Et ils étaient de retour à Paris samedi dernier ! Au plus grand plaisir de la petite base de fans qui s’est constituée au fil des années. Le concert affichant complet était le premier de leur tournée Européenne et Britannique Dopamine du même nom de l’album sorti la veille !

 

 

La salle Parisienne affichait complet depuis début janvier. La tournée, annoncée en septembre 2023, a fait l’effet d’un ras de marée ! Impossible de trouver un billet de libre, aucune place en revente. On peut dire que le groupe était attendu, leur dernier passage en France date de 2019, (après trois annulations à cause de la crise sanitaire). « Paris est notre première date de la tournée, on a pas mal répété et on est enfin prêts à dévoiler l’album en live ! », lance Philip Strand le chanteur du groupe quelques minutes avant le showcase VIP qu’ils ont proposé à une trentaine de privilégiés (bon 60 euros pour assister à 30min de set). Avec une petite pause « suédoise » comme l’a indiqué Lucas Englund le bassiste.

19h, les portes s’ouvraient et la queue à l’extérieur de la salle, comme lors des soirs de concert, s’allongeait sur le trottoir. Ce fut au premier groupe Self Deceptation, du même pays que la tête d’affiche, d’entrer en scène. Du métal suédois par excellence (mais le tout en anglais) qui a fait bouger quelques têtes friandes de screams et riffs graves. Ce fut ensuite aux britanniques As December Falls et leur pop punk qui a fait headbanger les plus émos du public (on avoue avoir été un peu décoiffé de notre côté).





L’album en live

 

Sous une vague de ballons smiley, l’emblème du nouvel album, Normandie a débuté par leurs anciens titres Fight, Mission Control ou encore l’incroyable Renegade faisant trembler la Maroquinerie sous le poids des 500 personnes qui ont répondu présentes ce soir-là. Ce fut ensuite aux nouveaux sons d’avoir l’honneur de leur premier live ! Butterflies, Overdrive, Blood in the water, Ritual ou encore Colorblind… Un cocktail énergique et mélodique mêlant des instants de scream qui ne renie pas l’essence même de Normandie ! Un groupe moderne, alternatif qui fait varier leur registre musical en un seul et même morceau. Ce fut également le moment pour le trio de faire leur plus belle phrase en français au moment de Hourglass. En effet, dans le deuxième couplet on peut entendre « comme des fleurs nous fanons » ! (On les avait aider à pratiquer leur français juste avant histoire de hein) 

Bref, un retour en France mémorable. Plus qu’à venir à Rouen les gars !

 

 

Rédaction Coline Lefèvre




 

Capture d'écran 2024-02-14 161506.png
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio.gif
bottom of page