top of page
  • Coline Lefevre

Le Trabendo enflammé par PVRIS et Scene Queen

Vendredi 10 mai, le groupe Pvris et Scene Queen étaient à Paris pour une soirée sold out 1h avant l’ouverture des portes !


Scene Queen

 

La Barbie metalleuse Hannah Collins ouvrait la soirée en beauté ! Originaire de l’Ohio cette nana envoie ! Car ouais, sous ses airs de princesse sortie d’une maison de poupées (à quelques tatouages et piercing près, nous sommes très loin des clichés) toute de rose vêtue, la chanteuse de 27 ans c’est un sacré numéro ! Un univers complètement décalé qui pourrait effrayer les adeptes du métalcore, et beh c’est une GRANDE surprise ! Avec son projet Scene Queen, la fan du pink-punk offre des morceaux iconiques mêlant quelques accents râpés à de gros riffs de guitare (même du scream ! Qui a dit qu’une Barbie pouvait pas crier ?) Avec ses musiciens, dont son super guitariste, la jeune femme ASSURE. Dans les textes, Scene Queen nous rappellent que le Riot Grrrl ! existe encore ! Son credo : elle déteste les groupes uniquement composés de mecs. Le bel exemple ? 18+ qui met en avant les agressions sexuelles sur mineurs dans les bus et loges lors des tournées. Ou encore Pink Rover qui inverse les rôles en insistant sur le viol…. Des messages forts, des clips déjantés… Un gros coup de cœur, une belle découverte (on pourrait presque terminer à se saper tout en rose).




1h20 de show pour PVRIS

 

C’était la 11ème fois que PVRIS jouait à Paris (oui on fait des rimes) ! Première fois en 2015, dernière fois avec Fall Out boy en octobre dernier, Lynn Gunn et Brian MacDonald ainsi que leur batteur Danny Agosto ne nous déçoivent pas ! Après une salle bien échauffée, le groupe du Massachusetts nous a concocté un cocktail musical d’exception. Que ce soit avec des morceaux de leur dernier album Evergreen, Use Me sortit en 2020 ou bien White Noise, le duo s’est emparé d’un public bouillant (dans tous les sens du terme, avec pratiquement 27 degrés à l’extérieur, on vous laisse imaginer la température du Trabendo). Que ce soit avec « Animal » ; « Fire » ; « My House » ; « Hallucinations »  ou encore « Take My Nirvana » Lynn Gunn a ensorcelé Paris avec sa voix mélodique et sa guitare ! Petite surprise : les deux nouveaux morceaux de Oil & Water en exclusivité ! Pendant plus d’une heure les titres ont défilé avec une énergie folle ! Moment inédit, Lynn Gunn s’est même  absentée quelques minutes pour aller aux toilettes « Ce n’est pas professionnel si je vais rapidement faire pipi »

Ce sont 24 chansons qui ont été interprétées pour le plus grand plaisir des adeptes du groupe !  La cerise sur le gâteau ?  Lynn Gunn invite Hannah Collins sur scène à la rejoindre pour chanter un refrain du morceau de clôture, “GODDESS” ! Un pur bonheur !


Rédaction : Coline Lefèvre




Yorumlar


banniere pub tst radio (Publication Instagram (Carré)).gif
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio basse def.jpg
bottom of page