top of page

La Bulle littéraire d'Eulalie : Interview de Nicolas Krastev-Mckinnon pour "Orelsan, Dictionnaire crittique"

Retrouvez l'interview de Nicolas Krastev-Mckinnon pour Orelsan, Dictionnaire critique le 22 janvier 2024.




Couverture du livre Orelsan Dictionnaire critique


Bonjour, bonsoir à tous, bienvenue dans la petite bulle littéraire. Aujourd'hui, j'ai le plaisir d'accueillir mon premier invité téléphonique avec qui nous allons parler d'un sujet qui me tient particulièrement à cœur, comme je l'ai déjà mentionné sur le plateau. Il s'agit de l'auteur d’Orelsan, le Dictionnaire Critique. Bonsoir, Nicolas.

 

Bonsoir.

 

Content d'être sur TST Radio et de pouvoir discuter de ton dernier livre.

 

Oui très heureux. Merci beaucoup de m'avoir invité.

 

Donc, on se rejoint sur plusieurs points tous les deux, puisque c'est l'écriture et l'artiste Orelsan. Donc, c'est ton deuxième livre, puisque tu es passé d'abord par l'histoire de Damso. Et ensuite, tu as dit qu’Orelsan était un artiste qui te tenait très à cœur, ce qui t'a poussé à écrire un second livre avec lui.

 

Oui, c'est un peu ça. En 2022, j'ai publié à compte d'auteur un livre sur Damso, une sorte d'abécédaire où j'analyse les textes du rappeur et ce qui font leur force. Comme ce livre a très bien marché et a connu un vrai succès commercial, je me suis dit qu'il fallait recommencer avec un autre artiste qui m'était cher, et Orelsan s'est imposé naturellement.

 

D'accord. Donc, pour nos auditeurs qui nous écoutent, il s'agit d'un dictionnaire critique qui se compose comme un dictionnaire, avec plusieurs entrées suivant l'ordre alphabétique, chaque lettre représentant un thème en plus d’avoir plusieurs thèmes, présente soit des critiques sur une chanson en particulier, une personne proche de l'auteur, lui-même ou des grandes thématiques de son œuvre. Peux-tu nous dire à quel moment de ta vie Orelsan a commencé à faire partie de ta vie, ton parcours entre toi et sa musique ?

 

J'ai toujours beaucoup écouté de rap depuis mon adolescence, connaissant de nombreux artistes et en écoutant régulièrement. Pour Orelsan, c'est surtout entre l'adolescence et l'âge adulte, comme il le dit lui-même, le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages, et sa musique a su accompagner certains moments de ma construction personnelle. Mais c'est surtout avec l'album "Le Chant des Sirènes" que je l'ai vraiment découvert, et ensuite, évidemment, avec le livre, j'ai plongé plus profondément dans son univers au point où je le connais beaucoup mieux qu’avant.

 

Donc, tu as un lien très fort avec lui, en tant que passionné de rap. Mais comment t'es venue l'idée d'écrire ce livre qui est un peu hors catégorie, ni biographie, ni commentaire littéraire, comment on se projeter pour faire une critique sous forme de dictionnaire d'un artiste qu’on aime ?

 

Étant formé en littérature, j’ai fait l'École Normale Supérieure où j'ai appris la littérature et la philosophie, je me suis très tôt intéressé aux rapports entre la littérature et le hip-hop. J'ai compris que le rap était une forme de poésie à part entière, et en étant imprégné de l'univers de Damso, j'ai essayé d'écrire quelques lignes puis un livre entier sur son œuvre. L'idée du dictionnaire est venue assez naturellement, je me suis lancé un été sur Damso et maintenant c’est une sorte de marque qui est presque déposé. Je voulais rendre le livre accessible et facile à lire, tout en offrant une approche critique et respectueuse de l'artiste.

 




C'est original comme approche et comme ça on se souvient de toi. Et comme tu le dis, on se souvient vite de tous les axes que tu proposes, ce qui rend la lecture très digeste. Mais revenons un peu sur Orelsan. Si tu devais écouter qu’un seul album de lui pour le reste de ta vie, ce serait lequel sur les cinq sans compter Casseurs Flowters?

 

Je pense que ce serait "La Fête est Finie". Dans la mesure où, tous ces morceaux sur cet album forment un ensemble harmonieux et puissant, résumant bien la trajectoire d'Orelsan et c’est l’album de la maturité. Il comporte des morceaux inoubliables comme "Notes pour trop tard" ou "San" ou bien d’autre encore pour l’héritage qu’il constitue. Le reflet de l'expérience du passage à l'âge adulte, avec des thèmes comme l'amour, la joie, et la rencontre amoureuse.

 

Très bon choix. Maintenant, parlons un peu de ton processus de recherche et d'écriture pour ce livre. Comment t'y es-tu pris pour décortiquer toute la discographie d'Orelsan, et combien de temps cela t'a-t-il pris entre l'idée et la publication ?

 

J'ai écrit le livre en environ deux mois, travaillant assez rapidement. Étant déjà imprégné de son univers musical, les choses se sont mises en place naturellement. J'ai visionné des documentaires, travaillé intensément pour créer un objet fidèle, à la fois hommage et une approche critique. C'était comme assembler un puzzle avec mes entrées, compléter avec des citations, des idées, des références, puis passer à la rédaction. Environ trois mois se sont écoulés entre l'idée et la réalisation, et la publication a eu lieu en octobre. C’était un travail plus collectif, car j’avais la maison d’’édition qui m’a aidé.

 

C'est un processus assez rapide. Et maintenant que le livre est publié, si tu devais choisir une seule partie ou un seul mot pour convaincre les lecteurs de le découvrir, lequel serait-ce ?

 

Peut-être la dernière entrée, "Tristesse ?", avec un point d'interrogation. Elle résume bien toutes les problématiques de l'univers d'Orelsan, entre inertie et mouvement, mélancolie et enthousiasme. C'est un mot qui résume le mieux ce que j'ai voulu dire de lui à travers le livre. Ou l’épilogue qui est un poème que j’ai écrit sur Orelsan qui est assez représentatif de ce que j’ai voulu faire.

 

C'est une excellente façon de résumer l'essence de l'œuvre. Et on s’attend à quoi pour la suite ? Où est-ce qu’on peut se procurer le livre ainsi que tes réseaux sociaux ?


Pour la suite je compte publier quelque chose de totalement diffèrent en janvier 2025 un récit auto fictif, autobiographique je sais pas encore, qui s’appellera La vie sans fondement toujours chez La Grenade et peut être un autre dictionnaire critique au printemps 2025, et je n’ai pas encore choisi l’artiste, si vous avez des requêtes.

Pour retrouver le livre, il est disponible en librairie et en ligne, et vous pouvez suivre son actualité, sur ma page Instagram (nicolaskrastev)

 

Merci beaucoup, en revoir. C’est la fin de la Bulle Littéraire à bientôt

Capture d'écran 2024-02-14 161506.png
Merci pour votre envoi !
banniere pub tst radio.gif
bottom of page