top of page
  • Rédaction TST Radio

Football : Le brouillard des fumigènes interrompt la démonstration du QRM


Le spectacle aura duré… 40 minutes. Pour les supporters nancéiens, la nouvelle défaite qui se profilait vendredi soir au Stade Marcel-Picot, était celle de trop. Ils ont manifesté leur mécontentement par des jets de fumigènes qui auront valu le retour aux vestiaires prématuré des 22 acteurs.


Les Normands auront tout de même fait trembler les filets


La rencontre débute dans un climat hostile. Les Lorrains seront officiellement relégués en National 1, s’ils ne parviennent pas à s’imposer face aux rouges et jaunes. Leurs supporters mécontents de la situation, ne manquent pas une occasion de chambrer… leurs propres joueurs. Malgré cela, les blancs se procurent la première occasion. Andrew Jung, joueur du QRM la saison passée avec qui il avait terminé meilleur buteur du championnat dans la division inférieure. Manque de peu d’ouvrir le score de la tête à la 9e minute de jeu, le ballon passe juste à côté.

Deux minutes plus tard, coup-franc intéressant pour Stéphane Lambese. Encouragé par les supporters… locaux. Il place sa frappe dans la lucarne de Baptiste Valette qui touchera le ballon, sans pouvoir l’arrêter, (0-1). Il faudra attendre seulement cinq minutes pour voir le second but rouennais. Alpha Sissoko lance Cheikh Sabaly dans la profondeur. Excentré côté gauche, il rentre dans la surface et envoie un tir à ras du poteau. Le portier adverse ne peut rien, (0-2). Les joueurs locaux paraissent abattus. Alors qu’à la 24e minute, plusieurs fumigènes sont envoyés sur la pelouse. Le match est arrêté deux minutes. À sa reprise, le nancéien N’Gbakoto voit sa tentative passée à côté du poteau gauche de Nicolas Lemaitre. À la demi-heure de jeu, un ballon de Lambese déposé sur la tête d’Issa Soumare passera au-dessus.

Cinq minutes après, sur une contre-attaque normande, Gustavo Sangare remonte le ballon. Il décale Issa Soumare côté droit qui centre fort à ras du sol devant le but. Duckens Nazon se jette pour pousser le ballon au fond des filets. Et un, et deux, et (0-3) en faveur du QRM. Les hommes de Fabien Mercadal se baladent sur la pelouse de l’ASNL.

C’en est trop pour les supporters locaux. De nouveaux fumigènes sont envoyés sur la pelouse accompagnés de chants insultants. La partie est de nouveau arrêtée.

Cette fois-ci, tous les acteurs rentrent au vestiaire et n’en ressortiront jamais. Le délégué de la rencontre prend sa décision au bout de plusieurs minutes. Il annonce que la sécurité et la protection des joueurs ne peuvent plus être assurées. Le match est donc définitivement arrêté. La Ligue de Football Professionnel annoncera le verdict dans les prochaines heures.



Comments


Pub FORMAT CARRÉ.jpg
Merci pour votre envoi !
fete de la musique 2024 rouen.gif
bottom of page